AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | .
 

 Sous les rayons lumineux, elle pense briller sur l'ombre [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage





Invité
Invité


MessageSujet: Sous les rayons lumineux, elle pense briller sur l'ombre [terminé]   Sam 28 Déc - 16:49




Juliet Rosaline Moore
feat ∆ Rachel McAdams

33 ans || Mère au foyer || Degré de folie : 5%


Me Myself and I

Être belle, être parfaite, être aimable, sociable, empathique, charismatique... Lorsque je vois mon reflet dans le miroir, je me souris de mes lèvres rouges et mes dents blanches. Je dois être parfaite, autant pour mon mari, que pour mon fils, que pour la communauté de mères que je préside. Dans les buffets, les bals, ma robe de soie n'a pas un pli, mon attitude n'est qu’étincelante. Je dois rendre mon mari fière, je dois dorloter mon fils, lui qui m'est si précieux, mon trésor le plus grand. Je ne peux pas le perdre parce que je ne pourrais vivre sans lui. Il doit devenir grand, il doit faire honneur à son nom, à notre nom. Je fais partie de cette destinée, des Moores. Mon appartement au 15e étage dans le quartier Upper East Side est aussi impeccable que moi. Mon seul défaut, ma seule faille, mon seul pas croche, c'est cet homme en bas qui monte vers moi. Ce Darren : mon vice, mon terrible vice. Je ne réussis même pas à me confesser sur ce terrible aspect. Mon mari est si... Je l'ai marrié pour son nom, pour son argent. Je ne pouvais m'abaisser à la plèbe, à un homme sans destinée. Pourtant, je me rends compte qu'il y a plus qu'à ma vie parfaite qui ne l'est pas tellement au fond. C'est pourquoi que moi, Juliet Rosaline Moore, je dois reprendre tout en main et corriger les imperfections, les cacher si il faut et m'élever au-dessus de tous afin de donner la meilleure voie à mon fils et me rendre digne des regards d'envie.



Degré de folie

Mon entourage mondain pourrait dire que je suis folle, zélée, acharnée. C'est peut-être le cas, mais cela ne fait pas de moi une folle. J'ai vu c'était quoi, la vraie folie : voir ce qu'il n'y a pas, se déconnecter totalement de la réalité, ne pas être capable de fonctionner socialement. Moi, je dirige des soirées, une association de mères. Je suis la femme digne de M. Moore et je suis parfaite pour remplir ce rôle. Peut-être suis-je perfectionniste, peut-être trop même. Depuis quand la minutie devient source de folie? Et puis, je suis pieuse, je prie tous les soirs, je vais à la messe tous les dimanches et même plus. Je n'ai qu'un vice et j'ai décidé, pour garder mon sang-froid dans la vie, de ne pas le regretter, de l'accepter pour pouvoir être parfaite et sainte dans tous les autres aspects de ma vie. Si je ressentais, moi, Rose, devenir un peu folle, je me dirigerais rapidement vers une clinique pour me faire soigner, et ce, en toute discrétion.



Histoire

Peu de détails méritent d'être relatés pour expliquer la vie de Rose. Elle descend d'une famille riche, aristocratique, qui a toujours su être remplie de prestige à travers les siècles. L'honneur de cet héritage et le sublime de la race pure coule dans son sang. Rose ne pourrait vivre une autre vie qu'elle vit en ce moment, ne pourrait abandonner ses moeurs conservatrices, ne pourrait cesser de dédaigner la plèbe infeste qui grouille malheureusement sur les rues de New York.

Néanmoins, même si la perfection est au coeur de ses actions, elle n'a pas eu une vie parfaite. Son père a toujours été absent et avait une autorité incontestée au sein de la vie familiale. Parfois, pour prouver son point, il lançait des gifles, à ses enfants, à sa mère. Mais c'était toujours avec un calme inquiétant. Personne ne bronchait. Tous obéissaient sans se poser des questions et gardaient le silence en sa présence. Rose a donc évolué dans un monde où la femme servait l'homme, son mari. L'autorité, peut importe dans quelle forme elle se présente, ne peut être remise en question. C'est pourquoi Rose n'aime pas les changements et les idées plus libertines. Elle n'aime pas l'indécence, n'aime pas les graffitis anarchistes, n'aiment pas les jupes trop courtes chez les jeunes, n'aiment pas les divorces et, il faut se l'avouer, n'aime pas l'égalité entre tous les hommes. Rosaline a toujours été supérieure aux autres, sa mère lui disait, son père aussi. Elle ne méritait qu'une Moore, une des familles les plus riches de la ville. Elle méritait ses études supérieures en sciences politiques, mais ne méritaient pas de travailler, parce qu'elle reste une femme et une femme de son rang n'a pas besoin de travailler. Travailler, c'est montrer qu'elle ne se soumet pas à son mari ou qu'il ne peut pas subventionner pour elle et leur fils. Rose ne pouvait montrer un tel affront.

Elle est donc femme au foyer, sans toutefois qu'elle soit inoccupée. Même si elle a un bon nombre d'employés sous sa main pour s'occuper de sa maison, Rose a un horaire chargé. Elle va au gym à tous les deux jours, à chaque semaine elle va à la réunion de l'association des mères de l'école de son fils (elle en est présidente), elle reconduit son fils à toutes ses activités et surveille son tuteur lorsqu'il l'aide dans ses devoirs. Elle organise des soirées entre filles, mais aussi des partys de travail pour son mari. Elle va à la messe à tous les dimanches, aide les prêtes pour préparer le tout et organiser des fonds de solidarité, comme elle organise des grandes soirées chiques pour lever des fonds pour aider les recherches pour le cancer et les enfants en Afrique (parce qu'à New York, tous ont la possibilité de s'enrichir, c'est leur problème si ils ne font rien, ils ne méritent pas son énergie et son argent). Puis, elle va se faire masser, voir l’esthéticienne, son thérapeute et elle se réserve toujours des soirées avec son fils et parfois des matins avec son amant.

New-Yorkaise dans l'âme et dans le sang, Rose représente très bien le mode de vie bourgeois du Upper East Side, avec ses vêtements dernier cri et son air hautain. Mais cette femme sûre d'elle-même a plus d'une inquiétude, est profondément orgueilleuse. Elle fera tout pour avoir ce qu'elle veut, mais surtout, elle ne montrera jamais ses faiblesses.


Vous

Violette ∆ 18 ∆ Je dis pas Razz∆ génialllee ∆ 4/7 ∆ Oui ∆   Je finis ma présentation au cours des prochains jours!




Dernière édition par J. Rose Moore le Jeu 2 Jan - 17:02, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité


MessageSujet: Re: Sous les rayons lumineux, elle pense briller sur l'ombre [terminé]   Sam 28 Déc - 16:54

Coucou, Rooooseeeee!!!
Bienvenue sur Wonderland's Dream!
Merci d'avoir choisi de prendre un prédéfini! J'ai hâte de voir l'évolution de ton personnage ^^
Si jamais tu as des questions, n'hésites pas!
Bonne chance pour ta fiche!   
Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité


MessageSujet: Re: Sous les rayons lumineux, elle pense briller sur l'ombre [terminé]   Sam 28 Déc - 19:23

Merci! Je termine ça le plus rapidement possible
Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité


MessageSujet: Re: Sous les rayons lumineux, elle pense briller sur l'ombre [terminé]   Jeu 2 Jan - 17:37

Tu as fini! Je valide ta présentation sur le champ! ^^
Oublie pas de faire ta fiche de rps et de remplir ton profile (si tu le désires).
Bon jeu!
Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité


MessageSujet: Re: Sous les rayons lumineux, elle pense briller sur l'ombre [terminé]   Jeu 2 Jan - 17:38

Merci!
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Sous les rayons lumineux, elle pense briller sur l'ombre [terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sous les rayons lumineux, elle pense briller sur l'ombre [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Elle voit des nains partout ! [DVDRiP]
» seule avec sa petite enfin c'est ce qu'elle pense(elijah)
» La curiosité est t'elle vraiment un vilain défaut ? [ Terminé ]
» [#9] Elle ne s'y attendait pas... ! [Terminé]
» Une rose aussi belle soit-elle peut cacher une guêpe. [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Erotirococotisme :: Présentations acceptées-